Economie de Communion - La culture du don

2. Formation à la culture du don

formationParmi les idées essentielles de l’ÉdeC, il y a la conviction que, sans une culture nouvelle, on ne peut pas engendrer une économie nouvelle. Les comportements économiques sont toujours l’expression d’un style de vie, d’une vision du monde. Par conséquent, dès la première inspiration de Chiara Lubich, il a été dit qu’une partie des bénéfices des entreprises soit destinée à la formation à la culture du don, notamment à travers les structures de formation du Mouvement des Focolari (« cités pilotes », presse, Institut Sophia à Loppiano, près de Florence, Italie).

Dans ces structures, les personnes, pauvres et moins pauvres, se forment à une culture de la réciprocité, sans laquelle la communion ne pourra jamais devenir un style de vie courant.