Economie de Communion - La culture du don

Travail

travailEntrepreneurs, travailleurs et entreprise

Les chefs d’entreprise qui adhèrent à l’Economie de Communion établissent leurs stratégies, leurs objectifs et leurs plans d’entreprise en appliquant les critères d’une gestion saine et en cherchant à y impliquer le personnel de l’entreprise.

Impresa, FranciaTout en prenant les décisions d’investissement avec discernement, ils ont le souci de créer de nouvelles activités génératrices de profits, et de nouveaux postes de travail.

Pour eux, ce qui est primordial dans l’entreprise, c’est la personne humaine, plus que le capital.

Les responsables au sein de l’entreprise essaient d’utiliser au mieux les capacités de chaque employé en favorisant la créativité, la prise de responsabilité et la participation la définition et la réalisation des objectifs de l’entreprise, et en prenant des dispositions particulières pour aider ceux qui traversent des périodes difficiles.

Rappellons que l’entreprise EdeC est gérée de manière à augmenter les bénéfices, destinés en parts aussi importantes :

  • aux personnes dans le besoin, en commençant par ceux qui participent à « la culture du don » promue par le projet;
  • pour la formation à cette culture du don
  • et pour financer l’investissement nécessaire pour l’entreprise.