Economie de Communion - La culture du don

L’idée

accueilL’Économie de Communion (ÉdeC) est un projet qui implique des entreprises des cinq continents, pour « qu’il n’y ait plus de pauvres parmi nous ».

 Les propriétaires des entreprises qui décident d’adhérer au projet, partagent les bénéfices de leur entreprise pour :

  • aider les personnes en difficultés financières, en leur apportant le minimum nécessaire, en commençant par ceux qui partagent l’esprit qui anime ce projet ;
  • réaliser une formation à la « culture du don », sans laquelle il n’est pas possible de réaliser une économie de communion ;
  • autofinancer l’investissement dans l’entreprise, qui doit rester compétitive tout en étant ouverte au don.

Qui sont les personnes aidées ?

Ce sont des personnes qui vivent le même esprit de partage. Elles sont d’abord soutenues sur place par des membres du Mouvement des Focolari qui ont établi avec elles une relation fraternelle, de ‘communion’.

Selon les besoins, elles peuvent être aidées matériellement principalement pour:

  • trouver un emploi ou créer leur propre activité  et ainsi subvenir elles-même à leurs besoins;
  • soutenir la scolarisation des enfants ou les études des jeunes ;
  • faire face à des situations d’urgence (santé, …).

Cette proposition pour un monde sans misère repose sur la réciprocité où tous donnent et tous reçoivent. La communion dans la réciprocité est une méthode de lutte contre la misère, parce qu’elle met en acte la fraternité, et seul un développement fraternel est profondément humain et réellement durable.